Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
CCI métropolitaine Bretagne Ouest
Type : Etablissement public
Effectifs 800
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 130022932 - Activités des organisations patronales et consulaires (9411Z) - Bretagne (Brest)
Descriptif Sommaire de l'activité : La CCI métropolitaine Bretagne Ouest (CCIMBO) est née du regroupement des CCI de Brest, Morlaix et Quimper Cornouaille en décembre 2016. Basée à Brest, elle compte trois délégations à Brest, Morlaix et Quimper. La CCIMBO œuvre au développement économique de son territoire et de ses 41 000 entreprises du commerce, du tourisme, de l'industrie et des services.

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
38.5
2
19.6
3
0
4
13.6
5
0
6
28.3
7
0
8
nc
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 137.0 tCO2e

La Loi Énergie Climat du 8 novembre 2019 impose désormais aux organisations obligées un plan de transition pour réduire les émissions de GES, présentant objectifs, moyens et actions envisagées et, le cas échéant, actions déjà mises en œuvre lors d’un précédent bilan GES. 

Les objectifs : être en accord avec la politique énergétique nationale, à savoir :

  1. De réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% entre 1990 et 2030 et d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050 en divisant les émissions de gaz à effet de serre par un facteur supérieur à six entre 1990 et 2050 : en étant à une diminution de 46% des émissions de GES depuis 2014, la CCI métropolitaine Bretagne Ouest a dépassé l’objectif de 2030.
  2. De réduire la consommation énergétique finale de 50% en 2050 par rapport à la référence 2012, en visant les objectifs intermédiaires d'environ 7% en 2023 et de 20% en 2030 : avec une consommation d’énergie globale en baisse de 15% par rapport à 2014 (3 381 MWh de moins), la CCI métropolitaine Bretagne Ouest a dépassé l’objectif intermédiaire de 2023 et a toute ses chances d'atteindre celui de 2030.

Les actions déjà mises en œuvre et les moyens : Depuis plusieurs années, des actions significatives ont été réalisées :

  • Ifac : renouvellement de site. Abandon de l’ancien site pour aller dans des locaux récents utilisant une chaudière biomasse pour 28% de la consommation de chauffage et ECS,
  • Siège de la CCI MBO : coupure des sources d’ECS, programmation de la chaudière afin de respecter les consignes générales et ne pas dépasser les 19 degrés dans les bureaux, coupure de la chaudière la nuit et le weekend, formation à l’éco-conduite et limitation de la vitesse à 100 km/h sur voie express,

Les actions futures envisagées :

  • Ifac : programme en cours d'extension (un laboratoire de boulangerie de 210 m2 et des ateliers d’automobile ainsi que des salles de classe sur 822 m2). Construction sous la norme RE2020 (2 millions d’euros HT), 
  • Délégation de Quimper : projet de remplacement des menuiseries extérieures à la criée du Guilvinec (70 000 € HT).

La CCI métropolitaine Bretagne Ouest (CCIMBO) est née du regroupement des CCI de Brest, Morlaix et Quimper Cornouaille en décembre 2016. Basée à Brest, elle compte trois délégations à Brest, Morlaix et Quimper. 

La CCIMBO œuvre au développement économique de son territoire et de ses 41 000 entreprises du commerce, du tourisme, de l'industrie et des services. 

Elle accompagne les chefs d'entreprise et les porteurs de projets à chaque étape de leur développement par des actions de conseils, d'information et la simplification de formalités administratives.

La CCI gère aussi de grands équipements publics et collabore avec diverses associations économiques œuvrant en faveur du développement de l'économie et de l'emploi.

A périmètre constant, entre 2014 et 2021, la CCI métropolitaine Bretagne Ouest a réduit ses émissions de GES de 46%, soit 1 681 t CO2e en moins. Cette baisse des GES s’explique principalement par une diminution des pertes de gaz frigorigènes ainsi que d’autres postes d’activité :

  • - 1 178 t CO2e pour les pertes de gaz frigorigènes (- 80%),
  • - 351 t CO2e pour l’électricité (- 40%),
  • - 141 t CO2e pour le fioul (- 65%),
  • - 54 t CO2e pour le gaz naturel (- 8%),
  • - 24 t CO2e pour le gazole (- 15%). 

Catégorie 1 (émissions directes) :

  • Poste 1, émissions directes des sources de combustion : 

Consommation de gaz naturel : 3 828 400 kWh PCS,

Consommation de bois : 306 900 kWh PCI,

Consommation de gazole non routier : 14 800 litres,

Consommation de fioul : 26 400 litres.

 

  • Poste 2, émissions directes des sources mobiles à moteur thermique : 

Consommation de gazole routier : 58 900 litres,

Consommation d’essence : 4 800 litres,

Consommation de GPL : 141 400 litres,

 

  • Poste 3, émissions directes des procédés hors énergie :

Non concerné (pas d’émissions directes des procédés hors énergie).

 

  • Poste 4, émissions directes fugitives : 

Pertes de gaz frigorigènes : 64 kg de R404a, 11 kg de R134a.

 

  • Poste 5, émissions issues de la biomasse : 

Non concerné (pas d’émissions issues de la biomasse).

* Champs obligatoires
76233 membres inscrits
5311 facteurs d'émissions validés
4676 bilans GES publiés
19 guides sectoriels