Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Institut National des Sciences Appliquées de Rennes
Type : Etablissement public
Effectifs 500
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 193500972 - Enseignement supérieur (8542Z) - Bretagne (Rennes Cedex 7)
Descriptif Sommaire de l'activité : L'Institut National des Sciences Appliquées de Rennes est une école d’enseignement supérieure qui propose une formation d’ingénieur post-baccalauréat en 5 ans (habilité par la Commission des Titres d'Ingénieur et labellisé EUR-ACE).

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
5.9
2
0.8
3
0
4
0
5
0
6
9.9
7
83.4
8
nc
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 14.0 tCO2e

Les objectifs du plan de transition sont d’être en accord avec la politique énergétique nationale, à savoir :

  1. De réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% entre 1990 et 2030 et d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050 en divisant les émissions de gaz à effet de serre par un facteur supérieur à six entre 1990 et 2050 : en étant à une réduction de 16% des émissions de GES depuis 2013, l’INSA de Rennes est en bonne voie pour atteindre les objectifs fixés.
  2. De réduire la consommation énergétique finale de 50% en 2050 par rapport à la référence 2012, en visant les objectifs intermédiaires d'environ 7% en 2023 et de 20% en 2030 : avec une consommation d’énergie globale en baisse de 6% par rapport à 2013 (558 MWh de moins), l’INSA de Rennes a quasiment atteint l’objectif intermédiaire de 2023 et a toute ses chances d’atteindre celui de 2030.

 

Depuis plusieurs années, de nombreuses actions ont été réalisées :

  • Installation de compteurs d'énergie et fluides dans l'ensemble des bâtiments pour améliorer le suivi des consommations (120 compteurs télérelevés, coût de 40 000 € TTC),
  • Réhabilitations du bâtiment 4 en 2018 (1 700 m2) : Isolation Thermique par l’Extérieur des murs et du vide sanitaire, isolation de la toiture avec réfection de l’étanchéité, production de chaleur, changement de la Centrale de Traitement d’Air et des dernières menuiseries non changées (10%, coût de 3 280 000 € TTC),
  • Remplacement des menuiseries extérieures de la résidence Les Glénans en 2021 (coût de 340 500 € TTC),
  • Mise en place de systèmes de compensation d'air des sorbonnes sur les bâtiments 5, 6, 10 et 11 sur l’année 2019 (coût de 160 000 € TTC),
  • Adoption de la démarche ISO 50001, pas de certification mais un suivi de la norme avec des salariés formés au protocole IPMVP (International Performance Measurement and Verification Protocol, méthode de mesure des économies d'énergie et d'eau réalisées dans le secteur du bâtiment),
  • Plan de mobilité : ligne de métro en livraison + développement des mobilités douces tel que le vélo (coût de 30 000 € TTC),
  • Renouvellement des ampoules classiques par des ampoules à économie d’énergie (coût de 40 000 € TTC),
  • Remplacement de 67 projecteurs à l’iodure métallique pour l'éclairage extérieur par des projecteurs LED en 2021 (coût de 33 600 € TTC),
  • Réfection isolation toitures terrasses du bat 11 en 2021 (coût de 210 000 € TTC),
  • Calorifugeage des réseaux de chauffage des bâtiments 01, 02, 05, 06, 07, 09, 10 et 11 sur l’année 2022 (coût de 60 100 € TTC),
  • Passage du réseau de distribution de chaleur du site en basse température en 2019 (coût de 450 000 € TTC).

 

De nouvelles actions futures seront effectuées :

  • Plan de résilience gaz : remplacement de la chaudière à condensation du bat 24 par des PAC (coût de 28 000 € TTC),
  • Réfection et isolation des toitures terrasses des bat 05, 07, 09 et 10 (de 2023 à 2026, coût de 2 838 400 € TTC),
  • Mise en place d'une nouvelle GTC sur l'ensemble du site en 2023, (coût de 200 000 € TTC),
  • Maillage réseau de chaleur urbain avec Ville de Rennes, installation d'une chaufferie biomasse (projet en cours).

L'Institut National des Sciences Appliquées de Rennes est une école d’enseignement supérieure qui propose une formation d’ingénieur post-baccalauréat en 5 ans (habilité par la Commission des Titres d'Ingénieur et labellisé EUR-ACE). L’école diplôme chaque année près de 300 ingénieurs dans 8 spécialités réparties en 2 pôles d’excellence : Sciences & Technologies de l'Information et de la Communication (STIC) et Matériaux, Structures et Mécanique (MSM).

Rattaché au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’INSA de Rennes forme également aux métiers de la recherche (Master, Doctorat) au sein de ses six laboratoires de renommée internationale.

Faire du développement durable un axe stratégique de gouvernance ;

Encourager des programmes de recherche interdisciplinaires et mettre en place des thèmes transversaux d’innovation et de recherche ;

Réduire l’empreinte carbone de l’INSA Rennes ;

Diversifier le recrutement des personnels et étudiants ;

Soutenir les étudiants en difficulté et les actions collectives de solidarité ;

Décliner les principes du développement durable et solidaire dans le cursus de formation ;

Sensibiliser les personnels et étudiants INSA.

 

Entre 2013 et 2021, l’INSA de Rennes a diminué ses émissions de GES, passant de 1 431 t CO2e à 1 198 t CO2e. Cette baisse des GES s’explique par la diminution des émissions des postes suivants :

  • Electricité : - 90 t CO2e (- 15%),
  • Réseau de chaleur : - 85 t CO2e (- 8%),
  • Pertes de gaz frigorigènes : - 43 t CO2e (- 100%),
  • Gaz naturel : - 13 t CO2e (- 15%), 

Catégorie 1 (émissions directes) :

  • Poste 1, émissions directes des sources de combustion : 

Consommation de gaz naturel : 392 500 kWh PCS,

Consommation de gazole non routier : 1 800 litres.

 

  • Poste 2, émissions directes des sources mobiles à moteur thermique : 

Consommation de gazole routier : 1 500 litres,

Consommation d’essence : 2 900 litres.

 

  • Poste 3, émissions directes des procédés hors énergie :

Non concerné (pas d’émissions directes des procédés hors énergie) ;

 

  • Poste 4, émissions directes fugitives : 

Non concerné (pas d’émissions directes fugitives).

 

  • Poste 5, émissions issues de la biomasse : 

Non concerné (pas d’émissions issues de la biomasse).

* Champs obligatoires
67449 membres inscrits
5311 facteurs d'émissions validés
4400 bilans GES publiés
19 guides sectoriels