Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Florentaise
Type : Entreprise
Effectifs 147
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 383167889 - Extraction des minéraux chimiques et d'engrais minéraux (0891Z) - Pays de la Loire (SAINT-MARS-DU-DESERT)
Descriptif Sommaire de l'activité : Florentaise produit des supports de culture destinés à l'horticulture professionnelle et grand public

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
3.4
2
2.4
3
10.5
4
0
5
0
6
0.6
7
0
8
0
9
22.1
10
2.6
11
0
12
16.7
13
7.6
14
0
15
0
16
0
17
13.3
18
1.6
19
19.4
20
0
21
0
22
0
23
0

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 11. Déchets
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 10000.0 tCO2e

1. Investir dans des équipements et engins moins consommateurs de fuel (sources fixes de combustion).

2. Travailler à réduire les émissions des transports interdépôts (sources mobiles de combustion).

3. Réduire un maximum l'utilisation de la tourbe (émissions directes des procédés hors énergie). Cela passe par de la communication auprès des clients pros et grand public pour alerter sur le bilan carbone de la tourbe et mettre en valeur les alternatives, comme la fibre de bois.

L’ambition de FLORENTAISE est de développer des produits et des composants innovants au service de la culture, la nourriture et la santé des plantes à la fois respectueux de l’environnement et efficaces.

De nombreuses actions ont été mises en place pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

  • La rationalisation des distances entre les sites de fabrication et les clients livrés en ayant recours à 3 nouvelles implantations.
  • L’optimisation de nos emballages a été réalisée en 2008, suite à une étude menée par une étudiante de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Emballage et Conditionnement de Reims. Cette étude a permis l’optimisation des longueurs et épaisseurs de toutes nos références et nous permet de conseiller nos clients et distributeurs pour leurs emballages.
  • L’utilisation de matières premières renouvelables et plus légères comme l’Hortifibre®, la Turbofibre®, ou la Woodpeat®, renouvelables à l’échelle d’une vie humaine, nous permet de diminuer de moitié, voire de remplacer totalement la tourbe dans nos terreaux.
  • L’allègement de nos produits grâce à ces matières premières a permis d’augmenter les volumes transportés par camion. En conséquence, les kilomètres parcourus et les tonnages transportés ont diminué, réduisant considérablement l’impact carbone du fret aval. Pour ces matières premières uniques, Florentaise accorde des licences à l'étranger en engageant des partenariats avec des sociétés de même activité, afin de diffuser la technologie dans le monde et de contribuer ainsi à la diminution de l'exploitation des tourbières.
  • Gestion des déchets : Les 9 usines du Groupe gèrent rigoureusement leurs déchets industriels. Dans un souci de protection de l’environnement, chaque usine a mis en place le recyclage du carton, du plastique, du bois, du métal, du verre etc. Elles font ensuite appel à des sociétés externes spécialisées dans leur recyclage et leur valorisation.
  • Energies renouvelables : Florentaise a inauguré en 2012, 8 500 m2 de panneaux solaires sur son site de Lavilledieu (07).

Pour en savoir plus, téléchargez le livret RSE.

NC = Non calculé

NA = Non appliquable

1. Emissions directes de sources fixes de combustion

Machines fuel dans les usines
2.Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique

Engins de manutention des usines

Fret interdépôts

3.Emissions directes des procédés hors énergie Emissions à l’extraction de la tourbe
4.Emissions directes fugitives NC
5.Emissions issues de la biomasse (sols et forêts) NA (comprises dans 3.)

Pour plus d'informations, sur référer au Guide Méthodologique sur GitHub

Responsable du suivi Lou Bedouret 
Fonction Coordinatrice de projets bilan carbone
Courriel lou.bedouret@florentaise.com
* Champs obligatoires
67462 membres inscrits
5311 facteurs d'émissions validés
4400 bilans GES publiés
19 guides sectoriels