Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Département du Finistère
Bretagne -  29196 - Quimper
   
Type : Collectivité territoriale (dont EPCI)
Type de collectivité : Départements
Nombre d'agents 3539
Population : 909028

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
30.8
2
24.8
3
0
4
0.6
5
0.1
6
3
7
0
8
14.2
9
0
10
2.7
11
0
12
0
13
0.3
14
0
15
0
16
0
17
0
18
0
19
0
20
0
21
0
22
23.6
23
0

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 10. Immobilisations de biens
  • 13. Déplacements professionnels
  • 22. Déplacements domicile travail

Scope 3 non calculé

  • 9. Achats de produits ou services
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 299.0 tCO2e

Les objectifs pourront être revus en fonction des orientations retenues par le nouvel exécutif issu de l’assemblée départementale élue en juillet 2021.

Les cibles annoncées ont été établies par les services concernés en tenant compte des actions déjà engagées. Les services s’efforceront de conforter la démarche par des actions complémentaires qui permettront de dépasser les objectifs.

Action : Réduire les consommations d’énergie des bâtiments départementaux de 40% en 2030 (puis 50% en 2040 et 60% en 2050)

Les objectifs sont :

- Réduire les consommations énergétiques des bâtiments départementaux ;

- Réduire l’impact environnemental de la construction et de la maintenance des bâtiments départementaux, notamment par le développement du recours aux énergies renouvelables ;

- Développer la part de travaux récurrents liés à la performance énergétique.

Les modalités de l’action seront :

Projet 1 : Mettre en place un référentiel de performance énergétique

Projet 2 : Déploiement de la plateforme Énergisme

Projet 3 : Mettre en place un cycle pluriannuel d’opérations immobilières en faveur de la montée en performance environnementale du patrimoine départemental.

Projet 4 : Impliquer et responsabiliser les occupants des locaux, communiquer sur la stratégie retenue et les actions menées, réduire les consommations des installations techniques par des contrats incitant les prestataires à des économies.

Action : Réduire l’impact carbone des déplacements des agents du Conseil départemental

Les objectifs sont

- Réduire le nombre de déplacements par l’usage des outils de communication (télétravail, visioconférence).

- Provoquer un transfert modal de la voiture individuelle vers des modes de mobilité active ou partagée.

- Favoriser l’usage des transports collectifs.

- Améliorer la performance environnementale de l’usage automobile.

Les modalités de l’action seront :

Projet 2 : Réduire les déplacements liés à l’activité du Conseil départemental

Projet 3 : Améliorer le bilan carbone des circulations automobiles

https://www.finistere.fr

 

Au fil de son histoire, le Département du Finistère s’est renforcé dans ses actions pour l’environnement : des premières acquisitions d’espaces naturels sensibles aux politiques de l’eau en passant par les bilans énergétiques pour les ménages.

Le Conseil départemental s’est engagé il y a plus de 15 ans dans une démarche de développement durable. Adoptant dès le début des années 2000 la démarche d’Agenda 21, le Département a choisi, pour toutes ses actions publiques, de privilégier le long terme, de ne pas se satisfaire d’approches limitées ou sectorielles, d’intégrer le développement durable comme critère de mise en œuvre des politiques publiques. Ce principe constitue la trame du projet départemental 2016-2021.

https://www.finistere.fr/Actualites/Le-Projet-departemental-2016-2021-en-actions/(language)/fre-FR

Le rapport annuel de développement durable rassemble de nombreuses actions portées par le Conseil départemental ou soutenues par lui, sur tout le territoire et dans tous les champs, de la solidarité à l’aménagement du territoire et aux espaces naturels sensibles.

https://www.finistere.fr/Actualites/Seance-pleniere-du-19-decembre-2019/Le-rapport-de-developpement-durable-2019/(language)/fre-FR

En parallèle de ce rapport développement durable, le Conseil départemental a adopté en 2019 un rapport d’engagement pour le climat et l’environnement, qui se traduit en 2020 par un plan d’actions détaillé sur les différents enjeux de la transition écologique et solidaire.

https://www.finistere.fr/Actualites/2019-annee-de-l-environnement-en-Finistere/Le-Finistere-engage-pour-l-environnement/(language)/fre-FR

Responsable du suivi Serge SALAÜN 
Fonction Chargé de mission
Courriel serge.salaun@finistere.fr
* Champs obligatoires
63149 membres inscrits
5280 facteurs d'émissions validés
4180 bilans GES publiés
19 guides sectoriels