Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Région Bretagne
Bretagne -  35700 - RENNES
   
Type : Collectivité territoriale (dont EPCI)
Type de collectivité : Régions
Nombre d'agents 3644
Population : 3300000

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
10.8
2
40
3
0
4
2.8
5
0
6
3.1
7
0.3
8
14.3
9
16.2
10
8.4
11
0.1
12
0
13
0
14
0
15
0
16
0
17
0
18
0
19
0
20
0
21
0
22
4
23
0

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 13. Déplacements professionnels
  • 22. Déplacements domicile travail

Scope 3 non calculé

  • 12. Transport de marchandise amont
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 25000.0 tCO2e

En teqCO2 Réductions attendues en 2030
Parc de véhicules 15 000
Plan énergie des lycées 5 000
Maîtrise de la consommation d’énergie 2 000
Gaz frigorigènes 2 000
Atalante 500
Gestes du quotidien 500

 

Parmi les 6 engagements en faveur de l'environnement pris dans le cadre du projet Breizh COP de la Région, 4 impactent directement les émissions de GES en lien avec le fonctionnement et l’exercice des compétences de la Région.

  • Engagement pour réussir le « Bien manger pour tous »
  • Engagement pour une nouvelle stratégie énergétique et climatique
  • Engagement pour des mobilités solidaires et décarbonées
  • Engagement pour des stratégies numériques responsables

Le Plan d'actions de la Région BRETAGNE précisé ci-dessous s'inscrit à l'horizon 2030. 

1. Parc de véhicules - Réduction attendue : 15 000 T eqCO2

- Renouvellement progressif du parc de trains TER de la SNCF (actuellement 92% des kilomètres sont parcourus par des trains électriques). 

- Remplacement progressif des cars par des cars au GNV en corrélation avec les déploiement d'unités de méthanisation sur le territoire, avec réseau de stations de recharge de véhicules.

- Formation à l'écoconduite déployée auprès de tous les prestataires de transports routiers (réduction potentiellmeent attendue :  10 000 TeqCO2).

- Transport maritime :  Renouvellement de la flotte de bateaux (électricité et hydrogène produit avec énergie renouvelable)

2. Les gaz frigorigènes sont essentiellement émis par les entrepôts des ports. La réduction de gaz frogorigènes devrait être de 2000 Teq COà l'horizon 2030. 

3. Le nouveau siège du Conseil Régional (ATALANTE). Réduction attendue de 500 Teq CO2 par rapport aux implantations actuelles : Consommations énergétiques et émissions liées aux déplacements domicile-travail réduites (car localisation proche des accès en transports en commun).

4. Actions éco-responsables au quotidien :  Réduction attendue de 500 Teq CO2

Assemblée élue par les Bretons, le Conseil régional intervient dans la plupart des domaines qui concernent la vie quotidienne et l’avenir de la Bretagne : formation, transports, développement économique, aménagement du territoire, culture, sport, environnement… Le Conseil régional de Bretagne va au-delà des seules compétences que lui a délégué l’Etat pour promouvoir une politique basée sur l’égalité des chances.

La Région Bretagne a initié, en 2017, la Breizh COP, pour construire, de manière partenariale, un projet d’avenir pour le territoire breton et le bien-être de ses habitants, fondé sur les transitions qu’elles soient climatique, économique, écologique ou méthodologique.

Dans le cadre des travaux de la Conférence bretonne de la transition énergétique, la Bretagne s'est fixée une trajectoire ambitieuse à l'horizon 2040 (par rapport à 2015) :

  • Diviser par deux les émissions de GES
  • Réduire de 35 % la consommation d'énergie
  • Multiplier par six la production d'énergie renouvelable

Le scope 1 comprend les émissions directes des sources fixes de combustion [poste 1] (gaz naturel), les émissions directes  des sources mobiles à moteur thermique [poste 2] (essence et diesel pour véhicules, engins et bateaux), et les émissions directes fugitives [poste 4] .

* Champs obligatoires
71069 membres inscrits
5311 facteurs d'émissions validés
4532 bilans GES publiés
19 guides sectoriels