Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Besançon
Bourgogne-Franche-Comté -  25000 - BESANCON
   
Type : Collectivité territoriale (dont EPCI)
Type de collectivité : Communes
Nombre d'agents 2000
Population : 118000

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
56.3
2
15.9
3
0
4
0
5
0
6
21.1
7
6.8
8
nc
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour le scope 1 est de 0.0 tCO2e

/

Elle a fait le choix d’une stratégie Climat-Air- Energie assortie d’une feuille de route de près de 70 mesures concrètes qu’elle s’engage à mettre en œuvre de 2016 à 2020. Cette stratégie s’inscrit dans le temps long d’une transformation sociétale à conduire sur les 40 prochaines années. Il s’agit d’une nouvelle étape qui doit permettre, en lien avec le Grand Besançon et nos partenaires de mobiliser les acteurs du territoire, entreprises, établissements publics, associations et les citoyens pour que nous nous engagions tous dans la même direction, celle de la Transition Energétique, celle d’une Ville Durable.

Besançon a déjà démontré son engagement en matière de développement durable et de maîtrise de l'énergie, notamment en obtenant le label Cit'ergie Gold à deux reprises, une première au plan national. La Ville a également été associée au PCET puis au PCAET de la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon, et travaille désormais sur l'intégration des Objectifs de Développement Durable dans sa stratégie Climat Air-Energie.

Les engagements de la Ville :

  1. Développement et prospective territoriale
  • Réduire les émissions du transport routier et notamment celles du dernier kilomètre de livraison et celles des déplacements individuels,
  • Conduire un urbanisme durable favorisant les économies d’énergie et adaptant la Ville au changement climatique, à travers les éco-quartiers et la construction d’une stratégie de long terme sur l’existant,
  • Produire des énergies renouvelables sur le territoire ou à proximité pour réduire la dépendance aux énergies fossiles : il s’agit notamment de créer des conditions favorables à leur utilisation.
  • Contribuer à la mobilisation et à la valorisation énergétique (méthanisation) des déchets organiques non ménagers du territoire (déchets des espaces verts, de la voirie, des cantines, des restaurants voire des commerçants)

Ces 4 engagements concourent à développer l’emploi local et à maîtriser la facture d’énergie du territoire dans la durée.

 

  1. Patrimoine de la collectivité
  • Rénover son patrimoine bâti pour améliorer la qualité de services aux usagers et réduire la facture énergétique de la Ville.
  • Optimiser l’occupation des locaux disponibles pour maîtriser les consommations
  • Développer les énergies renouvelables disponibles sur le territoire
  • Poursuivre l’optimisation de l’éclairage public

Au final, à travers ses engagements, la Ville vise la réduction de ses consommations d’énergie de 15% sur son patrimoine et ses services en 2020 par rapport à 2008, soit un gain supplémentaire de 5%.

En outre, la Ville souhaite atteindre 32 % d’énergie renouvelable en 2020 dont 25% d’énergie produite à partir de ses installations.

 

  1. Santé et ressources du territoire
  • Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air par la réduction des émissions de polluants
  • Assurer une bonne qualité d’air intérieur aux usagers des bâtiments gérés par la Ville
  • Lutter contre le phénomène de précarité énergétique et réduire les risques associés pour la santé
  • Développer un plan en faveur de la marche et des autres formes de mobilité active
  • Poursuivre les actions de protection et de préservation des ressources du territoire (eau, forêt)

A travers ces approches multithématiques, la Ville vise la réalisation de bénéfices multiples sur le pouvoir d’achat et la santé des habitants et en particulier des plus fragiles.

Il s’agit également de préserver et de capitaliser les atouts de Besançon de manière durable.

 

  1. Biodiversité et sols
  • Poursuivre la politique de gestion des espaces verts favorable au développement de la biodiversité et en particulier à la préservation des pollinisateurs dans une logique d’adaptation aux dérèglements climatiques.
  • Prendre en compte les puits de carbone du territoire, les préserver voire les développer

La Ville doit préparer son adaptation aux changements climatiques pour éviter des dommages futurs et leurs coûts de réparation.

Ces actions concourent à d’autres objectifs de transition écologique et d’amélioration du cadre de vie et de l’attractivité de Besançon et également d’amélioration de la santé.

 

  1. Gouvernance participative
  • Mobiliser les agents et les citoyens, simples particuliers, responsables publics et chefs d’entreprises dans la transition énergétique
  • Accompagner les bisontins dans le maintien de leur pouvoir d’achat et de leur confort de vie
  • Développer le financement participatif des projets, en particulier en matière d’énergie renouvelable pour que la croissance verte profite aux acteurs du territoire

Ces engagements concourent globalement à faire de Besançon un territoire résilient et acteur de son avenir.

Ces actions concourent globalement à la réduction des consommations, des émissions de GES et d’augmentation des EnR.

* Champs obligatoires
71068 membres inscrits
5311 facteurs d'émissions validés
4532 bilans GES publiés
19 guides sectoriels