Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Lille-Lomme-Hellemmes
Hauts de France -  59800 - Lille
   
Type : Collectivité territoriale (dont EPCI)
Type de collectivité : Communes
Nombre d'agents 4000
Population : 232741

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
34.8
2
5
3
0
4
0.4
5
0
6
10.2
7
34.2
8
15.5
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »

Scope 3 non calculé

  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 810.0 tCO2e

La ville de Lille s'est fixée des objectifs ambitieux maix cohérents avec les enjeux climatiques et notamment réduire de 40% ses émissions de GES d'ici à 2030. Pour atteindre cet objectif, la marche à suivre est une réduction de 810tco2e d'ici à 2019.

Une matrice de hiérarchisation et proposition d'actions a été préparée lors de la réalisation de ce BEGES. Elle comprend un ensemble d'actions sur les différents postes permettant de respecter les objectifs fixés : 

1 -Emissions directes des sources fixes de combustion

- Nouveaux contrats de maintenance et fourniture d'énergie avec objectifs de réductions des consommations de chauffage contractuels fixés au marché sur la période 2017-2024 (-20%)

- Poursuivre les opérations de rénovation des bâtiments et améliorer leur efficacité énergétique

- Organiser des sessions de sensibilisation aux économies d'énergies, aux éco-gestes

- Mener des réflexions pour les remplacement d'équipements forts consommateurs en énergie fossile (notamment installations fonctionnant au gaz, représentant la part d'émissions la plus importante de ce poste)

2 - Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique

Programme de sensibilisation aux modes de déplacements alternatifs

- Optimiser les déplacements professionnels : réduire les déplacements, favoriser l'usage du vélo ou trotinette, continuer les services de partage

- Réduire la part d'utilisation des véhicules thermiques

- Étudier le remplacement des matériels et équipements thermiques par du matériel électrique

4- Emissions directes fugitives

- Poursuivre le suivi annuel des recharges en fluides frigorigènes

- Étudier les solutions de recours à des installations de climatisation (bio-climatisation, free-cooling...)

 

Les services de la ville de Lille comptent environ 4 000 agents. Les services et compétences de la ville sont répartis par pôle : 

  • Pôle Direction Générale
  • Pôle Développement Economique et Relations Internationales 
  • Pôle Conseil Juridique Droit et Instances 
  • Pôle Culture 
  • Pôle Affaires Sociales et Education 
  • Pôle finances et moyens 
  • Pôle Qualité Développement De la Ville 
  • Pôle ressources humaines 
  • Pôle vie citoyenne & animations de proximité 

Situé dans la région Hauts de France, le périmètre Lille-Lomme-Hellemmes compte 232 741 habitants en 2016.

Consciente de son rôle et des enjeux liés à l’impact sur le climat, la ville de Lille est engagée dans une politique environnementale forte depuis plusieurs années. Cela se traduit concrètement au travers différentes dates clés pour lesquelles la ville a su affirmer son engagement sur cette thématique :

  • 2008 : établissement de son Plan Climat (qui évalue en PCAET en 2013)
  • 2009 : signature du Pacte des Maires dont les objectifs pour 2020 (par rapport au niveau de 1990) sont calqués sur le « paquet climat-énergie » à l’échelle nationale, à savoir :
    •  Réduire ses consommations d’énergie et émissions de CO2 de 20%,
    • Couvrir 20% de ses besoins en énergies renouvelables.
  • 2014 : Obtention du label européen Cit’ergie : plan d’actions sur 4 ans (période 2014-2017) grâce à sa politique climat-énergie ambitieuse
  • 2017 : La Ville de Lille fait partie des 7000 collectivités signataires de la nouvelle Convention des Maires pour le climat et l’énergie (à la suite de la COP21). Engagement :  réduire de 40% ses émissions de GES, d’ici 2030, par la réduction des consommations d’énergie et un approvisionnement en énergie sûre, durable et abordable et mettre en œuvre une stratégie d’adaptation aux effets du changement climatique.
  • Élaboration de son plan d’actions Cit’ergie pour 4 ans (2018-2021). Renouvellement en articulation avec la Métropole Européenne de Lille : groupement de 90 communes (dont elle est la ville centre) également en cours de renouvellement de démarche Cit’ergie et de renouvellement de son PCAET.

Les Facteurs d’Émissions utilisés sont ceux de la base carbone(r) 

* Champs obligatoires
71069 membres inscrits
5311 facteurs d'émissions validés
4532 bilans GES publiés
19 guides sectoriels