Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Ville de Colmar
Grand Est -  68021 - Colmar
   
Type : Collectivité territoriale (dont EPCI)
Type de collectivité : Communes
Nombre d'agents 1230
Population : 69488

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
85.6
2
3.4
3
0
4
0.1
5
0
6
4.3
7
6.6
8
nc
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 850.0 tCO2e

La centrale thermique de la SCCU (chauffage urbain) représente, à elle seule, 81% des émissions de GES. Principale entité du poste "installation spécifique", elle est responsable du rejet de 17 357 tonnes équivalent CO2 sur les 21 793 teq CO2 émis au total sur le périmètre organisationnel. Cependant, la part d'énergies renouvelables et récupérée déjà utlisées par la structure représente déjà 77% de sa consommation (chaudière biomasse et incinération de déchets avec récupération d'énergie). Le plan d'actions prévoit de maintenir, voire d'augmenter, cette part d'énergie renouvelable, d'étendre le réseau de manière à supprimer d'anciennes chaudières moins performantes, de développer des partenariats avec des entreprises pour récupérer l'énergie fatale du réseau, de réduire la quantité de déchets incinérés et d'améliorer leur PCI (collecte et valorisation matière des biodéchets) et, plus récemment, de faire passer le réseau en basse température (limitation des pertes sur réseau).

La réduction des consommations des bâtiments municipaux (16% des émissions de GES) grâce à un plan d'actions de rénovation énergétique et de suivi des consommations : en moyenne d'1M€ d'investissement par an. 

La réduction des GES des sources mobiles (véhicules) représentant 3 % des GES du bilan, par l'utilisation de carburants moins émissifs, l'achat de véhicules propres, la rationnalisation du parc, la formation à l'écoconduite, le suivi des consommations, la mise en place de moyens de transports alternatifs (lorsque cela est possible).

Ces mesures constituent les principaux axes prioritaires d'intervention de notre programme de réduction des GES et l'objectif de réduction annoncé est en phase avec les objectifs du PCAET et du SRADDET.

La Ville de Colmar est une commune située dans la Région Grand Est, dans le département du Haut Rhin, au pied des Vosges dans la plaine d'Alsace.

Elle est la deuxième commune du département et la troisième d'Alsace, après Strasbourg. Elle compte 69 488 habitants (recensement 2015) sur une superficie de 66,57 km2.

La Ville de Colmar a développé de longue date une politque de développement durable, notamment à travers des démarches de progrès telles que : une charte d'écologie urbaine (1996), un Agenda 21 (2009), un plan climat volontaire (2009), la signature de la Convention des Maires (2010). Le présent bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES) est le fruit d'une étroite collaboration avec ATMO Grand Est  (référence rapport d'étude : ASPA 16121303 - ID du 13/12/2016) et permet de répondre au décret d'application n° 2011-829- du 11 juillet 2011 relatif au BEGES.

* Champs obligatoires
71070 membres inscrits
5311 facteurs d'émissions validés
4532 bilans GES publiés
19 guides sectoriels