Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
Ministère de la Transition Écologique
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
MAIRIE DE COURBEVOIE
Type : Entreprise
Effectifs 1800
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 219200268 - Administration publique générale (8411Z) - Île-de-France (COURBEVOIE)
Descriptif Sommaire de l'activité :

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
17.7
2
4.8
3
0
4
1.2
5
0
6
12.1
7
18.1
8
7.8
9
1.6
10
29.8
11
1.5
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
4.1
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
1.1

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 23. Autres émissions indirectes

Scope 3 non calculé

  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail

Le volume de réduction attendu pour le scope 1 est de 137.0 tCO2e

Diminuer les consommations d'energie et faire des économies financières

Maîtriser la consommation d'électricité liée à l'informatique en optimisant le nombre d'équipements informatiques, en réduisant les veilles, en favorisant les équipements efficaces énergétiquement, en posant des compteurs, en installant des horloges programmatrices, en groupant les mises à jour lorsque cela est réalisable. Economies estimées sur la base d'une hypothèse de 3% d'économie d'électricité spécifique sur les batiments pris en compte dans le bilan Carbone 2014. 

* Champs obligatoires
76233 membres inscrits
5311 facteurs d'émissions validés
4676 bilans GES publiés
19 guides sectoriels