Emissions repas

PECQUEUX Nicolas
Messages : 1
Inscription : 02 Janvier 2020, 09:26

Emissions repas

Messagepar PECQUEUX Nicolas » 02 Janvier 2020, 09:53

Bonjour,

En consultant les données liées aux émissions des repas, la valeur retenue est de 2kg CO2e/repas avec des variations suivant le type de repas de 0.5 a 7.2kg CO2e.
L'incertitude annoncée est de 50%.

A la lecture d'une étude de août dernier : Country specific dietary shifts to mitigate climate and water crises par Brent F. Kim, Raychel E. Santo et d'autres, l'amplitude dans les emissions de GES par repas pourrait être réévaluée avec une facteur d'incertitude plus précis ou des nuances additionnelles.

A titre d'exemple, le repas végétarien est annoncé à 0.5kg CO2e (Base carbone) soit 410 a 700kg par an (3 repas/jour, +/-25%). Cette étude donne le repas végétarien à 1200kg/an/personne et un régime strictement Vegan à 400kg.
De même, présenter des repas très carnes dans la base carbone n'a que peu d’intérêt car on n'imagine pas une frange de la population importante mangeant ainsi sur 3 repas / jour, toute l'année durant.

Qu'en pensez- vous ?

Bonne journée à tous !

Avatar de l’utilisateur
Administrateur ADEME
Messages : 896
Inscription : 25 Mars 2015, 15:34

Re: Emissions repas

Messagepar Administrateur ADEME » 02 Janvier 2020, 14:46

Bonjour,

Compte tenu de la grande diversité de "poids carbone" entre et dans les diverses catégories d'aliments(*), les résultats donnés par repas sont empreint d'une incertitude conséquente.

(*)(Exemple : le facteur d'émission du blé (sortie de champs / 15% d'humidité) peut par exemple varier d'un facteur 4 selon s'il s'agit de blé dur, tendre, conventionnel, biologique, .etc)

La différence de valeurs (notamment lors de comparaison entre la Base Carbone utilisant des données et statistiques françaises (programme Agribalyse, enquête INCA3, etc...) avec des études utilisant des valeurs globales / internationales) n'est pas surprenante.

Les valeurs proposées dans la Base Carbone pour les repas donnent un ordre de grandeur. Lors de la réalisation d'un Bilan GES, si le poste "alimentation" est représentatif dans le total des émissions calculées, il est recommandé d'affiner la comptabilité en utilisant par exemple les poids carbone des aliments consommés (à la place de celui des "repas").

Bien Cordialement

Laurent


Revenir vers « Les données achats de biens et services »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités