Emissions fugitives hors Kyoto exclues des SCOPE 123 ?

DOTHEE Jean-Luc
Messages : 2
Inscription : 25 Août 2015, 09:56

Emissions fugitives hors Kyoto exclues des SCOPE 123 ?

Messagepar DOTHEE Jean-Luc » 25 Août 2015, 10:01

bonjour,
je viens de me rendre compte que les récapitulatifs (extraction CO2) n'intégrait pas les émissions des GES dues aux pertes fugitives de GES hors Kyoto, yc sur le scope 3. Avez vous une explication à cette situation ?

merci d'avance ?

Avatar de l’utilisateur
Administrateur ADEME
Messages : 896
Inscription : 25 Mars 2015, 15:34

Re: Emissions fugitives hors Kyoto exclues des SCOPE 123 ?

Messagepar Administrateur ADEME » 26 Août 2015, 09:13

Bonjour Mr Dothée,

Il s'agit d'une convention de la plupart des inventaires de gaz à effet de serre : seuls les gaz inclus dans le protocole de Kyoto sont comptabilisés et présentés dans les résultats.

Pour les inventaires GES règlementaires, les gaz pris en compte sont listés dans l’arrêté du 24 août 2011. ils concernent le CO2, CH4, N2O, HFC, PFC, SF6.
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/120420_FAQ_Bilan_GES_art_75_version_2.pdf

Les gaz précédemment mentionnés sont des gaz considérés comme principaux, dont l'émission par l'activité humaine est potentiellement significative dans l'impact global. Leur sélection est issue d'un consensus entre scientifiques de différents pays. Ils sont aussi sélectionnés en fonction de leurs caractéristiques physico chimique (l'ozone par exemple est un gaz à effet de serre .... mais sa réactivité chimique est telle que sa durée de vie dans l'atmosphère est très courte : ce gaz n'est pas comptabilisé dans les inventaires), etc...

Bonne journée!

DOTHEE Jean-Luc
Messages : 2
Inscription : 25 Août 2015, 09:56

Re: Emissions fugitives hors Kyoto exclues des SCOPE 123 ?

Messagepar DOTHEE Jean-Luc » 04 Avril 2016, 14:06

Bonjour, et bien tardivement... merci pour la réponse à ma question précédente...

j'ai sa petite sœur à vous soumettre concernant les émissions diffuses de COV. J'imagine que si rien n'est prévu pour les quantifier, c'est qu'aucune équivalence n'est satisfaisante. J'aimerai valoriser un plan de gestion de COV efficace, yc sur le sujet réchauffent climatique, mais si je ne quantifie pas les eq CO2, le "gain" n'est pas estimable.

il fut un temps où JM Jancovici m'avait communiqué une estimation pour transformer les T de COV diffus en Eq CO2... puis-je raisonnablement l'utiliser ?

merci

Avatar de l’utilisateur
Administrateur ADEME
Messages : 896
Inscription : 25 Mars 2015, 15:34

Re: Emissions fugitives hors Kyoto exclues des SCOPE 123 ?

Messagepar Administrateur ADEME » 05 Avril 2016, 08:45

Bonjour,

La réponse à votre question n'est pas simple, ne serait ce que parce que sous le terme "COV" sont englobés une multitude de composés (contenant du carbone et volatils sous certaines conditions de température et de pression) ayant parfois des caractéristiques différentes.

De façon simplifiée, les COVs "classiques" (alcools, hydrocarbures, imbrulés, etc...) et réactifs vont être photo oxydés dans l'atmosphère pour donner des composés tels que l'ozone. Ces produits n'ont généralement pas de PRG (potentiel de Réchauffement Climatique ou GWP Global Warming Potential en anglais qui est donné en eqCO2) suffisamment importants pour être comptabilisés dans les inventaires de gaz à effet de serre. D'autre part, ils sont généralement émis dans des quantités bien inférieures par rapport aux émissions de CO2 liées à la combustion par exemple.

En revanche, certains COVs (tels que le méthane, ou certains composés fluorés ...) auront un facteur "PRG" x "quantité émise" suffisamment important pour être intégrés dans les inventaires de gaz à effet de serre.

Généralement, un plan de gestion de COVs concerne les COVs réactifs qui jouent un rôle dans la pollution photochimique. Ces COVs risquent ne pas avoir un grand impact comme gaz à effet de serre.
Ne connaissant pas votre composition de COVs émis, il est difficile de vous donner un facteur unique de conversion en "eqCO2". Vous pouvez néanmoins transformer vos COVs les plus représentatifs à l'aide de tables d'équivalences. Exemple :

- annexe 8.A du 5ème rapport du GIEC : https://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/wg1/drafts/fgd/WGIAR5_WGI-12Doc2b_FinalDraft_Chapter08.pdf
- rapport britannique de l'AEA spécifique sur l'impact des COV (mais qui date de 2007 : http://uk-air.defra.gov.uk/assets/documents/reports/cat07/0710011214_ED48749_VOC_Incineration_-_CC_Report_v3.pdf )

Bonne journée.


Revenir vers « Les données émissions fugitives et UTCF »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron