Liquides

Previous page Next page

Description globale

 

Les combustibles fossiles liquides sont principalement issus de l'industrie pétrolière.

 

Les raffineries de pétrole ont pour fonction de traiter et transformer le pétrole brut en divers produits commercialisables. Les divers co-produits sont séparés par distillation comme l'illustre le schéma suivant :

 

distillation_petrole

 

Illustration simplifiée d'une colonne de distillation de raffinerie

Source: Wikipédia - raffinage du pétrole 110

 

 

Les gaz "liquéfiés" peuvent aussi constituer une source de combustibles liquides fossiles (GPL, GNV, GNL, GNC).

 

 

Classification

 

Les combustibles fossiles liquides de la Base Carbone® sont triés dans les catégories suivantes :

Pétrole brut

Usage source fixe : combustibles utilisés principalement dans les chaudières et les centrales thermiques

Usage source mobile : carburants (d’origine initialement liquide ou de gaz liquéfiés) pour les transports

Usage spéciaux

 

Sous catégories

Nom du combustible

Commentaire

Pétrole brut

Pétrole brut (1)

Non commercialisable

Usage source fixe

Fioul domestique (1)

Combustible utilisé notamment dans les chaudières domestiques

Usage source fixe

Fioul Lourd - commercial (1)

Combustible utilisé notamment dans les centrales thermiques

Usage source fixe

Fioul lourd de substitution

Fioul recyclé à partir de déchets hydrocarbures

Usage source fixe

Combustible haute viscosité (CHV) (1)

Combustible spécial proposé dans l'ETS

Usage source mobile > usage terrestre routier

Essence à la pompe (2)

Le E10, le E85 et le B30 sont des produits pompe à plus forte teneur en biocarburant.

 

Le SP95 et le SP98 engendrent les mêmes émissions de GES.

Usage source mobile > usage terrestre routier

Essence - E10 (2)

Usage source mobile > usage terrestre routier

Essence - E85 (2)

Usage source mobile > usage terrestre routier

Gazole à la pompe (2)

Usage source mobile > usage terrestre routier

Gazole - B30 (2)

Usage source mobile > usage terrestre routier

GPLc, Gaz de Pétrole Liquéfié carburant (2)

GPL utilisé pour les véhicules terrestres (50% de propane, 50% de butane)

Usage source mobile > usage terrestre routier

GNL, Gaz Naturel Liquifié (2)

Gaz naturel condensé à très basse température pour être transporté dans des méthaniers. Il est utilisé dans de rares cas dans des véhicules lourds.

Usage source mobile > usage terrestre routier

GNC, Gaz Naturel Comprimé pour véhicule routier

Gaz naturel comprimé à 200 ou 250 bars.

Usage source mobile > usage maritime

HFO (Heavy Fuel Oil) (2)

ISO 8217 classes RME à RMK

Usage source mobile > usage maritime

LFO (Light Fuel Oil) (2)

ISO 8217 classes RMA à RMD (maritime)

Usage source mobile > usage maritime

MDO (Marine Diesel Oil) (2)

ISO 8217 classes DMX à DMC

Usage source mobile > usage aérien

Kérosène (jet A1 ou A) (2)

Jet A-1 : carburant le plus répandu dans l'aviation civile.

Jet A : carburant équivalent utilisé aux Etats -Unis

Usage source mobile > usage aérien

Carburéacteur large coupe (jet B) (2)

Carburant résistant à de plus basses températures. Il tombe en désuétude.

Usage source mobile > usage aérien

Essence aviation (AvGas) (2)

Carburant utilisé dans les moteurs à piston dans l'aviation de loisir principalement

Usage source mobile > autres

Gazole non routier

Carburant utilisé pour les trains à traction diesel, les engins agricoles et forestiers, la navigation intérieur et la plaisance

Usages spéciaux

Bitumes (1)

Le bitume peut être brûlé dans de rare cas

Usages spéciaux

Naphta


Usages spéciaux

Huiles de schistes (1)

Carburant issu des schistes bitumineux.

Classification des combustibles fossiles liquides de la Base Carbone®

(1) Valeurs par défauts pour les installations soumises à l'EU-ETS 101

(2) Guide méthodologique d'application de l'application de l'article L. 1431-3 du code des transports 111

 

 

Construction des facteurs d'émissions

 

Pour les divers combustibles présentés ci-dessus, les facteurs d'émission sont calculés comme suit :

Pour le pétrole brut, les produits dérivés en sortie de raffinerie  (fioul domestique, fioul lourd, essence pure, diesel / gazole pur, butane, propane, kérosène, carburéacteur,  essence aviation, bitumes, naphta) et l'huile de schiste, le détail est précisé dans les tableaux des paragraphes suivants.

L'essence à la pompe,  l'E10, l'E85, le diesel à la pompe et le B30 sont construits à partir des composés purs (voir formules en fin de chapitre).

Le facteur d'émissions du GPLc est la moyenne du facteur d'émissions du butane et de celui du propane.

La construction des facteurs d'émissions du GNV et le GNL est détaillée dans le chapitre suivant sur les combustibles fossiles gazeux.

Le facteur d'émissions du HFO est celui du fioul lourd. Le facteur d'émissions du MDO et du LFO est celui du fioul domestique.

Les émissions amont du CHV n'étant pas connu, elles sont assimilées par défaut à celles du fioul lourd. Les émissions directes de CO2 sont tirées de l'ETS.  

Pour le GNL , les facteurs d’émissions par unité d’énergie (CO2/J) sont issus d’une étude ACV réalisé par GDF-Suez en 2007 et soumise à expertises externes (revue critique réalisée par Armines)120. GDF-Suez a effectué son ACV pour déterminer précisément la composition chimique du gaz distribué en France (et notamment sa teneur en CH4).

Le facteur d’émission du GNC (Gaz Naturel Comprimé pour véhicule routier) provient d’une proposition du consortium de gaziers (GRTgaz, TIGF, STORENGY, GRDF, ELENGY) sur la base de l’étude « Analyse du Cycle de Vie de la chaîne gazière  - GRTgaz, TIGF, STORENGY, GRDF, ELENGY – Quantis / ENEA. 2018 » dont sont issus les facteurs d’émission du « Gaz Naturel - 2015 - mix moyen » disponibles dans la Base Carbone®124 à laquelle ont été ajoutées les étapes permettant la production et distribution du GNC.  

 

■ Le facteur d’émissions du fioul lourd de substitution est proposé par VALORTEC. Cette entreprise recycle les déchets hydrocarburés et produit grâce à eux, un fioul de substitution VALORTEC ayant un pouvoir calorifique identique à celui du fioul lourd commercial. Les émissions produites lors de la combustion de ce fioul sont identiques à celles des fiouls lourds, seules les émissions de la phase amont sont modifiées. Cette donnée est spécifique au fioul VALORTEC.

 

 

Produits raffinés purs (hors gaz liquéfiés)

 

Emissions liées à la combustion

 

Pour les principaux combustibles fossiles liquides, les facteurs d’émission énergétique (part CO2f) de la combustion d’énergie sont issus :

Pour le périmètre France : de la réglementation ETS 101 (valeurs par défaut)

Pour le périmètre France : du rapport OMINEA 2012 102 du CITEPA pour les combustibles hors ETS

Pour le périmètre Europe : de la décision 2007/589/CE 103

 

Les émissions de CH4 et de N2O sont fournis par le CITEPA.

 

 

Emissions liées à l'amont

 

La source utilisée pour quantifier les émissions amont des combustibles fossiles liquides, est l’étude Well-to-wheel du JEC 112. Elle s’est substituée à l’étude IFP de 2001 utilisé précédemment dans la base carbone.

 

Cette étude porte à l’origine, uniquement sur les produits : pétrole brut, essence, gasoil, naphta. Les autres combustibles utilisés dans la base sont généralement, faute de mieux en l’état, associés au gasoil. Quelques petites exceptions :

la distribution des carburants de l’aérien sont négligés dans un premier temps car approvisionnés par pipeline

la donnée sur le raffinage du fioul lourd provient de l’étude « historiquement » utilisée, à savoir IFP 2001 113

les données sur les bitumes proviennent de l’étude « historiquement » utilisée, à savoir IFP 2001 113

 

Le butane et propane sont tous les deux issus à 60% de pétrole et 40% de gaz naturel. Les données pour ces étapes amont sont donc issues de la présente base (pour le pétrole en première approximation, c’est le gasoil qui est choisi comme matière première). Les émissions liées à la distribution sont issues d’une étude de 2005 du CFBP 114.

 

 

Combustible

t de gaz par GJ PCI

TOTAL

(kgCO2e / GJ PCI)

Extraction

et process

Transport

Raffinage

Distribution

CO2

CH4

CO2

CH4

CO2

CH4

CO2

CH4

Pétrole brut

4,42

0,037

0,90

 

 

 

 

 

6,2

Fioul domestique (FOD)

4,42

0,037

0,90

 

8,32

0,012

1,00

 

15,9

Fioul lourd (FOL)

4,42

0,037

0,90

 

5,13

 

1,03

 

12,4

Essence pure

4,34

0,036

0,90

 

6,78

0,010

1,00

 

14,2

Diesel / gazole pur

4,42

0,037

0,90

 

8,32

0,012

1,00

 

15,9

Butane

2,96

0,014

0,95

0,082

2,62

0,004

1,14

 

10,2

Propane

2,93

0,013

0,94

0,082

2,59

0,004

1,13

 

10,1

Kérosène (jet A ou A1)

4,42

0,037

0,90

 

8,32

0,012

 

 

14,9

Carburéacteur large coupe (jet B)

4,42

0,037

0,90

 

8,32

0,012

 

 

14,9

Essence aviation (AvGas)

4,42

0,037

0,90

 

8,32

0,012

 

 

14,9

bitume

2,96

 

2,52

 

1,56

 

1,03

 

8,1

Naphta

4,22

0,036

0,90

 

4,21

0,006

1,00

 

11,4

Huile de schiste

126,31

1,00

 

127,3

Facteurs d’émissions amont des principaux combustibles fossiles liquides

 

 

Emissions amont et combustion

 

Périmètre France

 

 

Combustible

TOTAL

amont

(kgCO2e / GJ PCI)

Combustion

(kg de gaz /GJ PCI)

TOTAL

combustion

(kgCO2e / GJ PCI)

CO2

CH4

N2O

Pétrole brut

6,2

73,0

0,003

0,0006

73,3

Fioul domestique (FOD)

15,9

75,0

0,002

0,0015

75,5

Fioul lourd (FOL)

12,4

78,0

0,002

0,0018

78,6

Essence pure

14,2

73,0

0,020

0,0023

74,2

Diesel / gazole pur

15,9

75,0

0,001

0,0023

75,6

Butane

10,2

64,0

0,003

0,0025

64,8

Propane

10,1

64,0

0,003

0,0025

64,8

Kérosène (jet A ou A1)

14,9

71,6

0,003

0,0006

71,9

Carburéacteur large coupe (jet B)

14,9

71,6

0,003

0,0006

71,9

Essence aviation (AvGas)

14,9

71,6

0,003

0,0006

71,9

bitume

8,1

81,0

0,003

0,0025

81,8

Naphta

11,4

73,0

0,003

0,0025

73,8

Huile de schiste

127,3

73,0

0,003

0,0006

73,3

Facteurs d’émissions amont et combustion des principaux combustibles fossiles liquides pour le périmètre France

 

La conversion en facteur d'émissions massique et volumique se fait à l'aide des PCI et masses volumiques.

 

Combustible

Total amont + combustion (kgCO2e par … PCI)

GJ

kWh

tep

kg

litre

Pétrole brut

79,5

0,286

3339

3,33

3,00

Fioul domestique (FOD)

91,3

0,329

3837

3,84

3,24

Fioul lourd (FOL)

91,0

0,327

3820

3,64

3,27

Essence pure

88,3

0,318

3710

3,89

2,93

Diesel / gazole pur

91,5

0,330

3845

3,85

3,25

Butane

75,0

0,270

3150

3,42

1,84

Propane

74,9

0,270

3146

3,45

1,85

Kérosène (jet A ou A1)

86,7

0,312

3642

3,81

3,075

Carburéacteur large coupe (jet B)

86,7

0,312

3642

3,81

3,04

Essence aviation (AvGas)

86,7

0,312

3642

3,81

3,04

bitume

89,9

0,324

3775

3,61

 

Naphta

85,2

0,307

3578

3,83

 

Huile de schiste

200,6

0,722

8424

8,82

 

Facteurs d’émissions amont + combustion des principaux combustibles fossiles liquides pour le périmètre France

 

 

Périmètre Europe

 

 

Combustible

TOTAL

amont

(kgCO2e / GJ PCI)

Combustion

(kg de gaz /GJ PCI)

TOTAL

combustion

(kgCO2e / GJ PCI)

CO2

CH4

N2O

Pétrole brut

6,2

73,3

0,003

0,0006

73,6

Fioul domestique (FOD)

15,9

73,3

0,002

0,0015

73,7

Fioul lourd (FOL)

12,4

78,0

0,002

0,0018

78,6

Essence pure

14,2

73,4

0,020

0,0023

74,5

Diesel / gazole pur

15,9

73,3

0,001

0,0023

74,0

Butane

10,2

63,0

0,003

0,0025

63,8

Propane

10,1

63,0

0,003

0,0025

63,8

Kérosène (jet A ou A1)

14,9

71,5

0,003

0,0006

71,8

Carburéacteur large coupe (jet B)

14,9

70,0

0,003

0,0006

70,3

Essence aviation (AvGas)

14,9

70,0

0,003

0,0006

70,3

bitume

8,1

80,6

0,003

0,0025

81,4

Naphta

11,4

71,2

0,003

0,0025

72,0

Huile de schiste

127,3

73,3

0,003

0,0006

73,6

Facteurs d’émissions amont et combustion des principaux combustibles fossiles liquides pour le périmètre Europe

 

La conversion en facteur d'émissions massique et volumique se fait à l'aide des PCI et masses volumiques.

 

Combustible

Total amont + combustion (kgCO2e par … PCI)

GJ

kWh

tep

kg

litre

Pétrole brut

79,8

0,287

3351

3,36

3,03

Fioul domestique (FOD)

89,6

0,323

3763

3,85

3,26

Fioul lourd (FOL)

91,0

0,327

3820

3,64

3,27

Essence pure

88,6

0,319

3720

3,90

2,91

Diesel / gazole pur

91,6

0,329

3845

3,86

3,24

Butane

74,0

0,266

3108

3,50

1,88

Propane

73,9

0,266

3104

3,50

1,88

Kérosène (jet A ou A1)

86,6

0,312

3637

3,82

3,05

Carburéacteur large coupe (jet B)

85,1

0,306

3574

3,77

3,01

Essence aviation (AvGas)

85,1

0,306

3574

3,77

3,01

bitume

89,5

0,322

3758

3,60

 

Naphta

83,4

0,300

3503

3,71

 

Huile de schiste

200,9

0,723

8436

8,86

 

Facteurs d’émissions amont + combustion des principaux combustibles fossiles liquides pour le périmètre Europe

 

 

Produits raffinés de substitution, à base de carbone recyclé

Le site VALORTEC Rognac, créé en 2006, est dédié à des opérations de tri, de reconditionnement et de valorisation de déchets dangereux. Les activités du site sont divisées en deux secteurs selon les types de déchets reçus : le secteur solide & le secteur liquide.

Ici, nous nous intéressons au secteur liquide dédié à la réception de déchets hydrocarburés liquides composés de mélanges d’eaux, d’hydrocarbures et de sédiments. Ces mélanges sont traités afin d’élaborer le fioul à base de carbone recyclé VALORTEC ayant des caractéristiques assimilables à celles d’un fioul lourd commercial à basse teneur en soufre.

 

Les émissions produites lors de la combustion de ce fioul sont identiques à celles des fiouls lourds, seules les émissions de la phase amont sont modifiées. Retrouver le calcul des émissions évitées liées à l’utilisation du fioul de substituion Valortec dans la Fiche QUANTIGES associée. Les émissions de la phase amont ont été estimées à partir du Bilan GES du site de ROGNAC.

 

. Afin que le calcul du FE du fioul  base de carbone recyclé VALORTEC ne soit pas impacté par les émissions liées à l’activité solide du site, un calcul multi-site a été réalisé :

- Une règle de coupure a été utilisée pour les consommations d’énergies. En effet les deux secteurs (liquide et solide) sont entièrement indépendants et le suivi des consommations sur le site permet de quantifier les utilisations de chacun.

-Lorsque les sources d’émissions sont communes aux deux activités sans distinction/fractionnement possible, l’ensemble des émissions est comptabilisé dans le bilan GES du secteur liquide (fonction support, contrôle périodique, protection incendie, …).

-Des analyses ont été réalisées sur les déchets (boues) du process de fabrication afin de déterminer la part d’eau, la part organique ainsi que la part de résidus secs à 900°C.

Ces résultats ont permis de démontrer que 8% de la masse de boues sont à l’origine des émissions de GES, lors de l’incinération de celles-ci. C’est ce pourcentage qui a été utilisé pour quantifier les émissions associées dans le calcul du bilan carbone.

comb_fioul_valortec

Périmètre du facteurs d’émission « Fioul à base de carbone recyclé VALORTEC »

 

In fine, le facteur d’émissions pour le fioul à base de carbone recyclé VALORTEC est le suivant :

 

FE  Fioul à base de carbone recyclé VALORTEC en kgCO2e/kg de fioul

Combustion

3,14

Amont

0,082

Total

3,222

Son incertitude est évaluée à 22%.

 

 

 

 

 

 

Gaz liquéfiés

 

Les gaz liquéfiés décrits dans ce chapitre sont utilisés principalement pour un usage de mobilité. Ils sont à base de méthane (GNV, GNL, GNC) ou de propane / butane (GPL).

Le GPL, Gaz de Pétrole Liquéfié est un mélange de propane et de butane (dans le cas du GPL-carburant ou GPL-c, les proportions sont à peu près égales). Il est issu à 40% du raffinage du pétrole) et à 60% du traitement du gaz naturel (voir combustible fossile gaz).

Le GNV, Gaz naturel pour véhicules est principalement constitué de méthane sous forme compressé (GNC) ou liquide (GNL). Le GNV, qui est devenue l’appellation générique, est, dans le langage courant, assimilé au GNC

Le GNC, Gaz Naturel Comprimé est stocké sous forme de gaz naturel comprimé à 200 ou 250 bars de pression.

Le GNL, Gaz Naturel Liquéfié est la version liquide du GNV : il s’agit de méthane refroidi à -163°C pour être transporté. Cet état liquéfié permet de stocker une grande quantité d'énergie en divisant par 600 le volume initial, et donc d’acheminer d’importantes quantités de gaz naturel par voie maritime. Il représentait un peu plus du quart des importations brutes (27,6 %) en 2010. Soumis à des contraintes pour l’utilisateur (ex : port d’EPI) et nécessitants des stations d’approvisionnement spécifiques, il n'est en général jamais consommé tel quel, à l'exception de quelques véhicules lourds.

 

Emissions amont

 

GNL

 

 

Combustibles

t de gaz par TJ PCI

Total Amont

(tCO2e/TJ PCI)

Extraction/

production
/traitement

Transport intern.
Pipeline

Liquéfaction

Distribution

Reste du process

CO2

CH4

CO2

CH4

CO2

CH4

CO2

CH4

C02

CH4

0

Gaz naturel liquéfié (Fr)

2,0

0,0

1,0

0,1

5,2

0,0

1,5

0,0

0,7

0,0

13,6

Facteurs d’émissions amont du GNL (/TJ PCI)

 

Le rapport OMINEA 2011 du CITEPA pour la France102 est utilisé les contenus énergétiques par unité de poids (GJ/t).

 

La masse volumique du GNL est issue de la directive 1999/100/CE du 15 décembre 1999121.

 

 

 

Combustibles

Total
(kg CO2e/kWh PCI)

Total
(kg CO2e/Tep)

PCI en GJ/t
 

Total en Kg CO2e/t

Masse
volumique (kg/m3)

Total en kgCO2e/m3

Gaz naturel liquéfié

0,049

570

49,6

673

 

 

Facteurs d’émissions amont du GNL (unités énergétiques, massiques et volumiques) pour le périmètre France

 

GNC

 

Les émissions « amont » du GNC, Gaz Naturel Comprimé pour véhicule routier, » sont issues de l’étude  « Analyse du Cycle de Vie de la chaîne gazière - GRTgaz, TIGF, STORENGY, GRDF, ELENGY – Quantis / ENEA. 2018 »124 et sont représentatives de l’approvisionnement et des technologies utilisées en 2015.

Les valeurs proposées prennent en compte l’ensemble des sources d’émissions des étapes couvertes par le facteur d’émission du gaz naturel consommé en France (Production et transformation, transmission, stockage, transport et distribution, combustion du gaz naturel), ainsi que l’étape supplémentaire « Station GNC » nécessaire à l’utilisation en véhicule (compression du gaz naturel, stockage en station et distribution aux véhicules).

 

 

perimètreGNC

Périmètre de comptabilisation des émissions (Source :  « Analyse du Cycle de Vie de la chaîne gazière » - GRTgaz, TIGF, STORENGY, GRDF, ELENGY – Quantis / ENEA) 124

Les émissions « Amont » spécifiques à la station GNV incluent :

- La consommation électrique moyenne d’une station GNC estimée à 0,267 kWh par kilogramme de GNC distribué en France.

- Les émissions fugitives de la station GNC estimées à 0,09 % du gaz distribué.

 

Elles sont estimées à 0,003 kg de CO2 eq, pour 1kWh PCI de GNC consommé en France et sont à cumuler avec l’amont de la fabrication/transport/ distribution du gaz naturel (cf. chapitre « gaz naturel »).

 

 

Emissions amont et combustion

 

GNL

 

 

Combustibles

TOTAL

Amont
(tCO2e/TJ PCI)

Combustion
(t de gaz /TJ PCI)

TOTAL
combustion
(tCO2e/TJ PCI)

CO2

CH4

N2O

 

Gaz naturel liquéfié

14,1

51,9

0

0,0005

52,0

Facteurs d’émissions amont et combustion du GNL (tCO2e/TJ PCI) pour le périmètre France

 

Ce facteur d’émissions a été mis à jour suite à la répercussion de la mise à jour du FE Gaz Naturel – mix moyen 2015. Les données concernant les étapes associées à la conversion gaz naturel – GPL n’ont pas été modifiées.

 

 

Pour le périmètre européen la source utilisée pour les contenus énergétiques par unité de poids est la décision 2007/589/CE103 et la directive ETS101.

 

 

Combustibles

Total amont
+ combustion
(tCO2e/TJ PCI)

Total amont
+ combustion
(kg CO2e/kWh PCI)

Total amont
+ combustion
(kg CO2e/Tep PCI)

Total amont
+ combustion
(kg CO2e/t PCI)

Total amont + combustion (kg CO2e/m3)

Gaz naturel liquéfié

70

0,253

2950

3483

 

Facteurs d’émissions amont et combustion du GNL (tCO2e/ unité énergétique – PCI- , massique et volumique) pour le périmètre France

 

 

GNC

 

Les résultats, issus d’une Analyse de Cycle de Vie124 sont les suivants :

 

 

Combustibles

Total amont
+ combustion
(tCO2e/TJ PCI)

Total amont
+ combustion
(kg CO2e/kWh PCI)

Total amont
+ combustion
(kg CO2e/Tep PCI)

Total amont
+ combustion
(kg CO2e/t PCI)

Total amont + combustion (kg CO2e/m3)

 

Gaz naturel Comprimé

63,97

0,230

2677,7

2,957

2,337

Facteurs d’émissions amont et combustion du GNC (tCO2e/ unité énergétique – PCI- , massique et volumique) pour le périmètre France

 

 

Cas spécifique des carburants à la pompe (filières essence et diesel)

 

Méthodologie

 

Les émissions des carburants à la pompe doivent prendre en compte le taux d’incorporation de biocarburant. Le calcul des valeurs associées à l’impact des biocarburants s’appuie sur l’annexe V C de la directive européenne sur les EnR 115.

 

La méthode de calcul ainsi retenue est d’impacter une efficacité en terme d’émissions de GES à hauteur de 42%* des émissions d’une essence fossile et de 40% d'un gazole fossile. Ce choix méthodologique arbitraire ne vise pas à résoudre la problématique complexe de la comptabilité des émissions de GES induites par la fabrication des biocarburants. Pour plus de détail sur ce sujet, voir la section sur les combustibles liquides organiques.

(*) Cette valeur moyenne, issue des critères de durabilité de la directive EnR, ne s’appuie donc pas sur des résultats particuliers (ex : ACV des productions françaises de biocarburant), mais sur des cas généraux (utilisation de biocarburants importés, approvisionnements multiples, etc) représentatifs des carburants à la pompe.

 

 

Ainsi, pour construire les facteurs d'émissions des carburants à la pompe, nous procédons comme suit :

 

1.Nous récupérons les facteurs d'émissions de l'essence (88,6 kgCO2e / GJ PCI) et du diesel (91,6 kgCO2e / GJ PCI).

2.Nous appliquons la règle des 42% des émissions d’une essence fossile et de 40% d'un gazole fossile sur cet impact global. Nous obtenons le facteur d'émissions en équivalent CO2 du biodiesel pur (36,6 gCO2e/GJ) et de bioéthanol pur (37,2 gCO2e/GJ).

3.Pour la part amont des émissions, nous conserverons les valeurs d’émissions pour les gaz CH4 et N2O qui viennent de l’étude ACV biocarburant 2010 (BIOIS).

4.Nous déduisons la valeur du CO2 par différence entre le total (CO2e) et ces deux autres gaz.

 

D’un point de vue général, le prise en compte du carbone biogénique dans la base est détaillée dans une documentation spécifique directement consultable à la FAQ du site.

 

Le calcul final du produit commercialisé se fait alors simplement par la formule :

 

FE(carburant pompe) = (1 - X) * FE(carburant pur) + X * FE(biocarburant)

Où X est le taux d'incorporation énergétique

 

 

Nous obtenons ainsi les valeurs présentées ci-dessous :

 

 

 

Filière ESSENCE

 

 

Le facteur d'émissions de l'essence pure est :

 

essence pure

en kgCO2e / GJ

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

73

0,60

0,60

74,2

0

Amont

13

1,36

0,0

14,4

0

TOTAL

86

1,96

0,6

88,6

0

facteur d'émissions de l'essence pure

 

En appliquant la méthodologie présentée plus haut, on obtient le facteur d'émissions du bioéthanol pur :

 

bioéthanol pur

en kgCO2e / GJ

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

0

0

0

0

71,7

Amont

25,4

1,7

10,0

37,2

-71,7

TOTAL

25,4

1,7

10,0

37,2

0

facteur d'émissions du bioéthanol pur

 

Nous disposons des taux d'incorporation suivant :

 

Tx d'incorporation

Essence

SP 98

Essence

SP 95

Essence

SP 95 - E 10

Essence E85

volumique

7,063 %

6,316 %

10 %

85 %

énergétique

4,80 %

4,26 %

6,61 %

78,32 %

taux d'incorporation en bioéthanol

 

Nous obtenons alors les carburants à la pompe suivant :

 

Super carburant sans plomb (95,  95-E10, 98)

en kgCO2e / litre

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

2,21

0,02

0,02

2,21

0,12

Amont

0,44

0,04

0,02

0,50

-0,12

TOTAL

2,65

0,06

0,04

2,75

0

facteur d'émissions de l'essence à la pompe

 

 

Essence E85

en kgCO2e / litre

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

0,36

0,003

0,003

0,366

1,29

Amont

0,52

0,038

0,181

0,741

-1,29

TOTAL

0,88

0,041

0,184

1,107

0

facteur d'émissions de l'essence E85

 

 

Filière DIESEL

 

Le facteur d'émissions du diesel pur (gazole) est :

 

gazole pur

en kgCO2e / GJ

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

75

0,03

0,61

75,6

0

Amont

15,8

0,1

0,0

15,9

0

TOTAL

90,8

0,13

0,61

91,54

0

facteur d'émissions du gazole pur

 

En appliquant la méthodologie présentée plus haut, on obtient le facteur d'émissions du biodiesel pur :

 

biodiesel pur

en kgCO2e / GJ

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

0

0

0

0

69,9

Amont

21,8

1,0

13,8

36,6

-69,9

TOTAL

21,8

1,0

13,8

36,6

0

facteur d'émissions du biodiesel pur

 

Nous disposons des taux d'incorporation suivant :

 

Tx d'incorporation

Gazole (B7)

Gazole (B10)

Gazole (B30)

Gazole (B100)

volumique

7 %

10%

30%

100%

énergétique

6,56 %

9,39%

28,56%

100%

taux d'incorporation en biodiesel

 

Nous obtenons alors les carburants à la pompe suivant :

 

Gazole routier (B7) 2020

en kgCO2e / litre

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

2,47

0,001

0,020

2,49

0,093

Amont

0,57

0,006

0,032

0,61

-0,093

TOTAL

3,04

0,007

0,052

3,10

0

facteur d'émissions du gazole routier (B7)  

 

Remarque : Même s'ils sont globalement similaires, le gazole routier et le gazole non routier possèdent des différences dans leur production et leur composition.  Les exigences règlementaires concernant le taux de soufre sont moindres pour le gasoil non routier (toléré jusqu'à 20ppm contre 10ppm pour le gasoil routier). Il y a également des petites différences en termes d'additifs ajoutés, comme le colorant RED 19 et le traceur YELLOW 124 (0.6g/Hl) (cf. circulaire des douanes). La teneur en Ester méthylique d'acide gras (EMAG) maximum (<7%) est, quant à elle, la même que pour le gasoil routier.

La valeur moyenne de biodiesel incorporé dans le gazole non routier n’est pas disponible. Le facteur d’émission du gazole non routier a été calculé à partir du taux d’incorporation réglementaire obligatoire, à savoir 3,85%. En conséquence, des différences apparaissent sur les facteurs d'émissions "gazole routier" et "Gazole Non Routier" proposés dans la Base Carbone®.

 

 

La teneur maximale en EMAG (<7%) est, quant à elle différente de celle du gasoil routier. En conséquence, des différences minimes apparaissent sur les facteurs d'émissions "gazole routier" et "Gazole Non Routier" proposés dans la Base Carbone®.

 

 

Diesel B10

(valeur 2020)

en kgCO2e / litre

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

2,39

0,001

0,020

2,41

0,231

Amont

0,58

0,01

0,046

0,63

-0,231

TOTAL

2,97

0,01

0,066

3,04

0,00

facteur d'émissions du diesel B10

 

 

 

Diesel B30

(valeur 2020)

en kgCO2e / litre

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

1,86

0,001

0,0151

1,88

0,694

Amont

0,61

0,013

0,137

0,76

-0,694

TOTAL

2,47

0,014

0,16

2,64

0

facteur d'émissions du diesel B30

 

 

Diesel B100

(valeur 2020)

en kgCO2e / litre

CO2f

CH4

N2O

TOTAL

CO2b

Combustion

0,00

0,00

0,00

0,00

2,313

Amont

0,720

0,034

0,46

1,22

-2,313

TOTAL

0,720

0,034

0,46

1,22

0

facteur d'émissions du diesel B100

 

 

Données « Label E+/C- »

 

label_PEBNDans le cadre des réflexions sur la Performance Environnemental des Bâtiments Neufs (PEBN), des travaux ont été menés pour établir un référentiel « Energie-Carbone » à mettre en œuvre dans le cadre de l’expérimentation nationale du Label E+/C-. Les facteurs d’émissions associés ne sont à utiliser que dans ce cadre très précis.

Plus d’informations sur le site de l’expérimentation.

 

 

Sources :

[101] Arrêté du 31 octobre 2012 relatif à la vérification et à la quantification des émissions déclarées dans le cadre du système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre pour sa troisième période (2013-2020)

[102] Rapport OMINEA 2011, CITEPA

[103] Décision 2007/589/CE définissant des lignes directrices pour la surveillance et la déclaration des émissions de gaz à effet de serre, conformément à la directive 2003/87/CE du Parlement européen et du Conseil

[110] Wikipédia - raffinage du pétrole

[111] Guide méthodologique d'application de l'application de l'article L. 1431-3 du code des transports

[112] Etude Well-to-wheel du JEC - Report Version 4.0 - juillet 2013

[113] Etude IFP 2003, "Affectation des émissions de CO2 et de polluants d'une raffinerie aux produits finis pétroliers"

[114] IFP-CFBP, EETP - European Emission Test Programme, 2004

[115] Commission Européenne - directive européenne sur les EnR - annexe V C

[120] GDF SUEZ/DRI et Paul Scherrer Institut, 2007 (Les PRG ont été actualisés)

[124]. « Analyse du Cycle de Vie de la chaîne gazière » - GRTgaz, TIGF, STORENGY, GRDF, ELENGY de 2018

[943] MEEM - MLHD - Référentiel Bâtiment « Energie-Carbone » - Label E+/C-