Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Mines Saint-Etienne
Type : Etablissement public
Effectifs 418
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 180092025 - Enseignement supérieur (8542Z) - Auvergne-Rhône-Alpes (Saint-Etienne)
Descriptif Sommaire de l'activité : Enseignement et recherche

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
28.2
2
0.9
3
2
4
0
5
0
6
10
7
0.6
8
4.7
9
nc
10
nc
11
0.2
12
nc
13
29.7
14
nc
15
nc
16
23.8
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 11. Déchets
  • 13. Déplacements professionnels
  • 16. Transport de visiteurs et de clients

Scope 3 non calculé

  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 180.0 tCO2e

Les émissions directes associées aux consommations énergétiques semblent globalement baisser, tout en fluctuant selon la rigueur climatique. Les actions d’efficacité énergétique continuent. De nombreuses fenêtres du bâtiment historique ont été remplacées par des fenêtres à double-vitrage. Un changement des chaudières gaz du 158 cours Fauriel à l’été 2020 laisse entrevoir une amélioration de l’efficacité des nouvelles chaudières et donc une réduction à venir des consommations de ce bâtiment. Les futurs travaux de rénovation énergétique des bâtiments devraient également permettre de réduire les émissions du bâtiment historique (Désamiantage et isolation des combles du bâtiment H, isolation renforcée des toitures terrasses des bâtiments J et K prévue en juin 2019).

Raison sociale : L’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne ; sise 158 cours Fauriel, CS 62362, 42023 Saint-Étienne cedex 2 ; représentée par son Directeur Pascal RAY ;

École de l’Institut Mines-Télécom, Établissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (E.P.C.S.C.P.) dont le siège est situé 37-39 rue Dareau, 75014 Paris ;

 

Code APE : 8542 Z

 

Code SIRET : 180 092 025 00089

 

Adresse : 158 Cours Fauriel 42023 Saint-Etienne Cedex

 

Nombre de salariés (au 31/12/2017) : 418 équivalents temps plein (incluant les personnels titulaires, les contractuels et les doctorants)

 

Description de l’activité : Etablissement d’enseignement supérieur et de recherche

 

Mode de consolidation : contrôle opérationnel

 

Le périmètre organisationnel retenu pour l’Ecole des Mines de Saint-Etienne correspond aux deux localisations géographiques :

 

A Saint-Etienne, où sont pris en compte :

  • le site "historique" construit en 1926 au 158 cours Fauriel, modernisé et étendu à plusieurs reprises. Il accueille les directions de l'Ecole, de nombreuses salles de cours et amphithéâtres et les centres de recherches (laboratoires) dont les thématiques sont la mécanique, les matériaux et les procédés, le génie industriel.
  • le site de l’Espace Fauriel au 29 rue Ponchardier (anciens bâtiments de la société Manufrance) accueille l’Institut Henri Fayol dont les thématiques sont les mathématiques, l'informatique et le management.
  • Le bâtiment du Campus Santé Innovations (CSI) au 10 rue de la Marandière à Saint-Priest en Jarez, sur le site de l’Hôpital Nord. La construction de ce bâtiment a été réalisée au cours de l’année 2014 et livré en Juin 2015. Ce bâtiment n’était donc pas intégré dans les bilans précédents.

 

A Gardanne

  • au 880 route de Mimet et implanté depuis 2008 un centre dédié à la microélectronique (Campus Georges Charpak Provence).

 

La Maison des Elèves de Saint-Etienne où loge une grande partie des élèves ne fait pas partie de la présente évaluation du fait de l’indépendance de sa gestion vis-à-vis de l’Ecole. En revanche, la résidence des élèves de Gardanne est intégrée juridiquement à l’établissement et fait donc partie du périmètre évalué.

 

 

 

 

Présentation de l'établissement

 

A sa création en 1816, l’école des Mines de Saint-Etienne était censée former des maîtres-mineurs. Aujourd’hui, Mines Saint-Etienne, rattachée au Ministère en charge de l’industrie, compte parmi les plus prestigieuses écoles d’ingénieurs de France. L’histoire de son évolution reflète son caractère : innovante par tradition !

 

Membre de l'Institut Mines-Télécom, un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle conjointe du ministre chargé de l’industrie et du ministre chargé des communications électroniques, Mines Saint-Etienne est dédiée à la formation d’ingénieurs de haut niveau et à la recherche orientée vers l’industrie, sa mission est d’accompagner le développement de ses étudiants et des entreprises au travers d’une large gamme de cursus et de domaines de recherche. Elle évolue dans un contexte international très développé avec notamment de nombreux échanges et partenariats universitaires et industriels avec de nombreux pays. Ce positionnement international implique des missions internationales par avion, aussi bien pour les personnels que pour les étudiants (stages et séjours académiques), qui représentent 22% de l’ensemble des émissions.

 

Activités d'enseignement et de recherches

 

Dans un contexte de large mondialisation, Mines Saint-Etienne a structuré sa recherche en cinq grands domaines correspondant aux 5 centres de l’Ecole et 16 thématiques de niveau national et international : matériaux, procédés, mécanique, génie industriel, environnement, microélectronique et santé. La modélisation, l’expérimentation et la simulation ont toujours valeur de thèmes fédérateurs. Son objectif : allier études fondamentales et études appliquées, tout en contribuant à l’accompagnement des entreprises à la transition industrielle (programme Mines Saint-Étienne Tech).

 

L’enquête mobilité réalisée dans le cadre du Bilan Carbone va permettre de faire une comparaison avec la précédente enquête, et ainsi voir si les actions mises en place ont été bénéfiques.

 

L’établissement renseigne régulièrement le référentiel DD&RS de la Conférence des Grandes Ecoles et des Présidents d’Universités, dans l’objectif d’établir un suivi de sa progression en matière d’intégration du Développement Durable et de la Responsabilité Sociétale. L’axe environnement de ce référentiel mentionne les émissions de GES. Mines Saint-Etienne fait en sorte d’être en conformité avec ces différents bilans.

* Champs obligatoires
19634 membres inscrits
2608 facteurs d'émissions validés
1922 bilans GES publiés
18 guides sectoriels