Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
BANQUE DE FRANCE
Type : Etablissement public
Effectifs 12469
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 572104891 - Activités de banque centrale (6411Z) - Île-de-France (PARIS)
Descriptif Sommaire de l'activité : La Banque de France met en œuvre dans le cadre de l’Eurosystème les décisions prises par le Conseil des gouverneurs. Elle est le premier imprimeur de billets en euros et assure la surveillance de la qualité de la monnaie fiduciaire, veille à la stabilité financière, assure des services à l’économie (traitement des dossiers de surendettement, cotation des entreprises, tenue du compte du Trésor Public,...).

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
13.1
2
1
3
0
4
0.2
5
0
6
5.1
7
3
8
5
9
25.4
10
15.6
11
1.9
12
5.5
13
6
14
nc
15
nc
16
3.6
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
14.7
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 22. Déplacements domicile travail

Scope 3 non calculé

  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 673.0 tCO2e

L’objectif global pour 2020 retenu par la Banque de France dans son plan Ambitions 2020 est la réduction de ses émissions de GES de 9 % par rapport à 2014, pour atteindre des émissions nettes (émissions évitées déduites) de 90 900 TeqCO2.

La Banque de France va poursuivre sa politique de renouvellement des chaudières en remplaçant les chaudières au fioul par des chaudières à gaz ou les chaudières à gaz par des chaudières à gaz à condensation dans les bâtiments de son réseau de succursales. Il est également prévu de remplacer des groupes électrogènes (au fioul) et de réduire la durée de leurs essais de moitié au niveau des bâtiments du siège. Cela devrait permettre de réduire les émissions de GES liées au fioul de 25%, et celles liées au gaz de 2,5%.

La Banque de France a plusieurs missions :

  • Stratégie monétaire : elle met en œuvre, dans le cadre de l’Eurosystème (formé de la Banque Centrale Européenne et des banques centrales nationales des pays ayant adopté l’euro), les décisions prises par le Conseil des gouverneurs. Un diagnostic macroéconomique et financier complet contribue à la préparation des décisions de la BCE. Présence sur les marchés, expertise sur les contreparties et les garanties fournies et grande connaissance des mécanismes de transmission de la politique monétaire permettent de mettre en œuvre efficacement les décisions prises et de participer aux réflexions sur l’évolution du cadre opérationnel.

  • Gardien de la monnaie : la Banque de France est le premier imprimeur de billets en euros et dispose de deux centres industriels en Auvergne, sa papeterie de Vic-le-Comte et son imprimerie de Chamalières. Elle assure également la surveillance de la qualité de la monnaie fiduciaire et procède au retrait des coupures en mauvais état.

  • Stabilité financière : la Banque de France a une double responsabilité de protection et de surveillance. Elle est en charge du renforcement de la réglementation et de la prévention des risques ainsi que de la sécurité des dépôts des épargnants. Elle assure avec l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution la supervision des entreprises du secteur financier, veille au bon fonctionnement des systèmes de paiement et des infrastructures de marché et procède régulièrement à l’évaluation des risques et vulnérabilités du système financier.

  • Services à l’économie : pour les ménages, la Banque de France assure le traitement des dossiers de surendettement, la désignation d’établissements bancaires pour le droit au compte. Pour les PME, elle effectue la cotation des entreprises, la médiation du crédit et l’accompagnement des TPE, et réalise des enquêtes de conjoncture. Pour l’État, elle assure notamment la tenue du compte du Trésor public, les adjudications de titres publics, la tenue des comptes courants de bons du Trésor, l’élaboration de la balance des paiements.

* Champs obligatoires
18726 membres inscrits
2607 facteurs d'émissions validés
1863 bilans GES publiés
18 guides sectoriels