Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer
Université d’Avignon
Type : Etablissement public
Effectifs 664
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 198406852 - Enseignement supérieur (8542Z) - Provence-Alpes-Côte d'Azur (Avignon cedex 1)
Descriptif Sommaire de l'activité : L'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse accueille environ 7 400 étudiants et forge son image scientifique à travers deux axes identitaires que sont la culture, le patrimoine et les sociétés numériques et les Agrosciences.

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
41.6
2
3.9
3
0
4
17.4
5
0
6
20.6
7
0
8
16.5
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »

Scope 3 non calculé

  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 41.0 tCO2e

La réalisation de nombreuses actions environnementales confirme la volonté de l’Université d’Avignon de se diriger vers un développement plus durable. Les actions à l'étude sont :

  • Projet d'isolation de toitures (bâtiment nord)
  • Remplacement de régulations de chauffage obsolètes (CERI et IUT Technique de Commercialisation)

L'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse accueille environ 7 400 étudiants et forge son image scientifique à travers deux axes identitaires que sont la culture, le patrimoine et les sociétés numériques et les Agrosciences.

 

Son offre de formation permet un accès à l'enseignement supérieur au plus grand nombre tout en proposant une palette large de licences généralistes, des licences professionnelles et des DUT mais également des masters de haut niveau.

 

L'Université déploie ses activités sur deux sites distincts d'une dizaine de kilomètres : le campus Hannah Arendt au centre ville et le campus Jean Henri Fabre sur Agroparc.

 

Le site du centre ville constitue le cœur historique de l'Université puisque, dès 1963, les activités scientifiques s'installent rue Pasteur. Ce développement sur le centre ville se poursuit en 1997 avec la première rentrée de l'Université sur le nouveau site de l'ancien hôpital Sainte-Marthe. Le centre ville poursuit ensuite son développement avec la construction du Pôle Sportif en 2005.

 

Parallèlement, l'Université organise son développement sur Agroparc avec la construction en 1993 et 1995 de l'IUT et du CERI (Centre d'Enseignement et de Recherche en Informatique) puis d'Agrosciences en 2005. Le bâtiment de l'UFRip STS constitue à ce jour, le dernier bâtiment livré en 2015.

Entre 2012 et 2016, l’Université d’Avignon a réduit ses émissions de 30 %, soit 411 t CO2e en moins.

 

Cette différence entre les deux bilans s’explique par :

  • Une diminution des consommations de toutes les énergies :

- 28 % de gaz naturel, représentant 184 t CO2e

- 22 % d’électricité, représentant 73 t CO2e

- 100 % de fioul : 150 t CO2e de moins

 

  • Moins d’émissions liées aux véhicules, 16 t CO2e en moins (réduction de 25 %).

 

Depuis plusieurs années une politique de suivi des coûts et des actions significatives ont été développées par l’Université d’Avignon pour réduire les consommations d’énergie avec une incidence directe sur les émissions de GES :

  • Recrutement d'un économe de flux à temps plein en charge de la réduction des consommations d'énergie et d'eau de l'ensemble des bâtiments de l'Université depuis avril 2015
  • Reprise complète des programmations de chauffage de l'ensemble des sites adaptée à l'utilisation réelle des bâtiments
  • Amélioration des régulations de chauffage avec ajout de fonctionnalités pour une meilleure gestion (production en température variable en fonction de la demande, optimiseurs de chauffage, arrêt des circulateurs en fonction de la température extérieure...)
  • Meilleure connaissance des consommations d'énergie de l'Université et des bâtiments par un suivi régulier
  • l'optimisation des contrats de fourniture d'énergie électrique (puissance souscrite, utilisation, offre de marché...), de gaz (offre de marché) et d'eau (réduction diamètre compteurs)
  • Opérations de sensibilisation des usagers

Le périmètre opérationnel retenu est constitué du seul périmètre obligatoire, à savoir les scopes 1 et 2, correspondant aux postes 1 à 7. Toutes les données proviennent de source interne.

 

  • Catégorie 1 (émissions directes) :
  • Poste 1 : Emissions directes des sources de combustion :

Chaudières gaz naturel : 2 130 906 kWh PCS ;

 

  • Poste 2 : Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique :

Nombre de litres de carburant consommés :

Gazole : 11 526 litres ;

Essence : 3 607 litres ;

 

  • Poste 3 : Emissions directes des procédés hors énergie : Non concerné (pas d’émissions directes des procédés hors énergie).

 

  • Poste 4 : Emissions directes fugitives :

Pertes accidentelles de gaz frigorigènes : 85,06 kg de R410a.

 

  • Poste 5 : Emissions issues de la biomasse :

Non concerné (pas d’émissions issues de la biomasse) ;

* Champs obligatoires
10076 membres inscrits
2145 facteurs d'émissions validés
1148 bilans GES publiés
18 guides sectoriels