Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte Imprimer
Legrand France SA
Type : Entreprise
Effectifs 5700
Mode de consolidation Opérationnel
Code(s) NAF : 758501001 - Fabrication de matériel d'installation électrique (2733Z) - Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (Limoges)
Descriptif Sommaire de l'activité : Etude production et commercialisation d'équipements pour les infrastructures électriques et numérique du bâtiment

La hauteur des barres représente la part des émissions de chaque catégorie déclarée par l'organisation :

0%
1
48.1
2
16.4
3
0
4
0
5
0
6
35.5
7
0
8
nc
9
nc
10
nc
11
nc
12
nc
13
nc
14
nc
15
nc
16
nc
17
nc
18
nc
19
nc
20
nc
21
nc
22
nc
23
nc

nc = non communiqué

Scope 1

  • 1. Emissions directes des sources fixes de combustion
  • 2. Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique
  • 3. Emissions directes des procédés hors énergie
  • 4. Emissions directes fugitives
  • 5. Emissions issues de la biomasse (sols et forêts)

Scope 2

  • 6. Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité
  • 7. Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid

Scope 3 calculé

Scope 3 non calculé

  • 8. Emissions liées à l'énergie non incluse dans les catégories « émissions directes de GES » et « émissions de GES à énergie indirectes »
  • 9. Achats de produits ou services
  • 10. Immobilisations de biens
  • 11. Déchets
  • 12. Transport de marchandise amont
  • 13. Déplacements professionnels
  • 14. Actifs en leasing amont
  • 15. Investissements
  • 16. Transport de visiteurs et de clients
  • 17. Transport de marchandise aval
  • 18. Utilisation des produits vendus
  • 19. Fin de vie des produits vendus
  • 20. Franchise aval
  • 21. Leasing aval
  • 22. Déplacements domicile travail
  • 23. Autres émissions indirectes

Le volume de réduction attendu pour les scopes 1 et 2 est de 2000.0 tCO2e

Les actions mises en œuvre pour réduire les consommations d’énergie et par là les émissions de GES concernent l’ensemble des usages énergétiques recensés dans les sites à savoir principalement le chauffage et l’éclairage d’une part, le process industriel et ses utilités d’autre part.

Des opérations d’entretien et d’amélioration du bâti sont régulièrement menées sur le parc immobilier français du groupe. Il en résulte une consommation énergétique de chauffage et d’éclairage qui tend à diminuer.

Pour leur part, les process industriels et leurs utilités (production de froid, production d’air comprimé,…) font l’objet d’une analyse permanente afin d’en diminuer la consommation d’énergie.

A ce stade le reporting environnemental n’est pas assez fin pour distinguer la baisse spécifiquement liée à chaque usage, mais l’amélioration progressive du système de management de l’énergie permettra de distinguer ces éléments.

Quoiqu’il en soit on peut d’ores et déjà escompter que la baisse de l’intensité énergétique s’établit effectivement sur un rythme annuel au moins égal à 2% par an sur le début de cette période 2014-2018, et que cette performance sera très probablement maintenue sur toutes la période.

En conséquence, considérant que le mix énergétique de la consommation du groupe en France reste stable, la diminution des émissions de GES sur la période 2014-2018 et à iso activité devrait atteindre 10% au moins.

* Champs obligatoires
9442 membres inscrits
2145 facteurs d'émissions validés
1076 bilans GES publiés
18 guides sectoriels