Centre de ressources sur les bilans de gaz à effet de serre
ADEME
Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte
Ressources

Evaluer sa stratégie Bas Carbone - Présentation

 

Sommaire de la page

 

 

 

  1. Contexte et présentation du dispositif ACT

L'accord de Paris vise à modifier nos modes de production et de consommation et il est désormais essentiel que les entreprises anticipent le monde bas carbone de demain. Pour cela, l'ADEME a développé avec le CDP (Carbon Disclosure Project) le dispositif ACT.

ACT (Assesing low Carbon Transition) est une méthodologie d'évaluation de la stratégie des entreprises vis-à-vis des exigences d'un monde bas carbone. Reconnue à l'international, l'évaluation détaillée est synthétisée par une note reposant sur trois critères : performance, cohérence globale et tendance. Elle prend la forme suivante :

- Performance : chiffre compris entre 1 et 20
- Cohérence : lettre comprise entre A et E
- Tendance : + (amélioration), - (dégradation), = (stable)

 

  1. Méthodes

ACT a été développé en partenariat avec la Banque Européen d’investissement, 2°C Investing Initiative (Think Tank sur la finance et le climat) et Climate Check (Contrôle Qualité / Assurance Qualité des développement méthodologiques).

Le travail réalisé a permis de mettre au point le cadre général d’ACT ainsi que trois méthodologies sectorielles : production d’électricité, construction automobile et commerce.

Ce développement méthodologique a été réalisé via un processus ouvert intégrant les entreprises de la phase pilote et des experts sectoriels. Une consultation publique a également été menée. Les méthodologies sectorielles sont disponibles à l’adresse suivante (en anglais uniquement) : http://actproject.net/resources/

De nouveaux secteurs sont en cours d’expérimentation via le road test français sur les entreprises PME et ETI : bâtiment, alimentaire, transport routier, mené dans le cadre du projet européen Clim'Foot.

Pour suivre les expérimentations, rendez-vous ici.

 

  1. Développements futurs

Il s’agit désormais de passer d’ici 2020 du dispositif ACT 1.0 expérimental à un dispositif ACT 2.0 qui constituera un cadre commun, robuste et pérenne pour l’évaluation des stratégies bas carbone des entreprises à l’échelle internationale.

Pour cela, plusieurs axes de développement ont été identifiés (cf. schéma précédent) :

  • Massification : développer des nouvelles méthodologies sectorielles, réaliser des programmes nationaux, adapter les méthodes aux PME et ETI ;
  • Montée en compétences des acteurs : former les différents acteurs de la communauté ACT (entreprises, consultants, acteurs de la sphère financière, opérateurs de programme) aux méthodes ;
  • Communication : diffuser ACT au niveau européen et international, prévoir des trophées européens … ;
  • Travailler avec les pays émergents : prévoir des expérimentations ou des programmes nationaux pour les pays émergents ;
  • Informatique : développer une plate-forme informatique qui permettra de faciliter les formations, le recueil des données pour les entreprises, l’analyse pour les consultants et l’accès aux notes et résultats ;
  • Gouvernance et modèle d’affaire : définir un nouveau mode de gouvernance et un modèle d’affaire qui permettront à ACT de se développer dans le temps via une contribution financière des différents acteurs (sans pour autant faire de profit).

Trois projets sont aujourd’hui initiés afin de travailler sur ces différents enjeux :

  • Mode de gouvernance et business model - Finalisé
    • Partenaire : Carbon Disclosure Project et Galiléo (avec subvention Climate KIC)
  • 1 projet pour développer ACT au niveau européen - en attente de validation
    • Partenaire : Carbon Disclosure Project, Association Bilan Carbone et 4 Agences de l’environnement en Europe (Italie, Finlande, Hongrie, Grèce)
  • 1 projet au Mexique et au Brésil - en attente de validation
    • Partenaire : Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) avec une subvention du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (en attente de validation)

 

 

13997 membres inscrits
2369 facteurs d'émissions validés
1533 bilans GES publiés
18 guides sectoriels